CBN (cannabinol), la grande inconnue

CBN (cannabinol), la grande inconnue

Le potentiel thérapeutique de la plante de cannabis semble sans fin. Les cannabinoïdes les plus connus sont le THC et le CBD, qui sont ceux qui sont présents en plus grande quantité. Les avantages de ces deux principaux cannabinoïdes sont de plus en plus connus pour le traitement de diverses maladies. Après eux, il existe plus de 100 composés, comme le CBG ou le CBN (cannabinol). Nous découvrons aujourd’hui les propriétés thérapeutiques du CBN, l’un des cannabinoïdes les plus méconnus du cannabis.

Le cannabinol (CBN) est l’un des cannabinoïdes dits « rares », car il se trouve en très faible quantité dans la plante de cannabis, moins de 1 %. Le CBN est produit naturellement lorsque les fleurs sont séchées. Avec l’exposition à l’air, à la lumière et à la chaleur, le THC se dégrade et produit du CBN en petites quantités. Avec ce processus, le THC perd son effet psychoactif car il est converti en CBN.

Le CBN n’est pas psychoactif. Contrairement au THC, il ne figure pas dans la convention unique des Nations unies sur les stupéfiants ni dans la convention sur les substances psychotropes. C’est une bonne nouvelle pour l’accès des chercheurs à cette substance.

Avantages du CBN pour la santé


Plusieurs études sont en cours pour voir si les effets testés in-vitro ou chez la souris peuvent être appliqués pour guérir des troubles ou des maladies chez l’homme.

Les propriétés thérapeutiques actuellement étudiées comprendraient l’effet sédatif du CBN, qui aiderait les personnes ayant des problèmes de sommeil. Les propriétés analgésiques du CBN, similaires à celles du THC mais sans les effets secondaires psychoactifs, sont également à l’étude. Il existe également des preuves de ses effets anti-inflammatoires, qui pourraient être appliqués à des maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde ou la maladie de Crohn.
Recherche en cours sur le CBN
InMed Pharmaceuticals est le premier laboratoire à étudier le potentiel thérapeutique du CBN chez l’homme. À ce jour, elle a réalisé plus de 30 essais précliniques et études toxicologiques sur le potentiel thérapeutique du CBN.

En décembre 2019, ce laboratoire a lancé un essai de phase I sur l’homme d’une crème topique développée avec le produit chimique CBN pour traiter l’épidermolyse bulleuse. Ce laboratoire a également breveté un médicament contenant du CBN pour le traitement topique du glaucome, car il a été démontré qu’il réduisait la pression intraoculaire. Il est actuellement en phase d’essais précliniques. Tout porte à croire que le CBN agirait comme un neuroprotecteur des cellules ganglionnaires de la rétine.

D’autres études font progresser l’application du CBN pour le traitement du psoriasis, des brûlures et de la croissance des tissus osseux.

Comme il est présent en si petites quantités, il n’est pas rentable d’extraire le CBN de la plante elle-même. Les laboratoires ont découvert que le CBN peut être produit synthétiquement par biosynthèse ou par synthèse chimique. Cela permet aux chercheurs de disposer de quantités suffisantes pour mener à bien leurs études. L’huile de CBN est désormais disponible aux États-Unis, mais à des prix défiant toute concurrence.

Comme pour le CBD, à mesure que la recherche médicale progresse et que la demande augmente, le prix du CBN se démocratisera et deviendra lui aussi une réalité dans nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.